keny arkana rappe l’état d’urgence dans son nouvel ep

Quand Renaud avait annoncé son retour, on était nombreux à s’attendre à un pamphlet social anti-étatique et rebelle comme il avait habitué son public. Mais il faut croire qu’on ne fait pas de neuf avec du vieux. Les véritables idées et les mots forts sont désormais dans les bouches de la nouvelle génération.

De son côté, la rappeuse Keny Arkana – sans aucun doute numéro 1 française – n’est pas allée embrasser des flics. Non. Elle fait son retour aujourd’hui avec un nouvel EP intitulé « Etat d’Urgence » qui pose des mots toujours aussi justes, conscients et percutants sur l’état d’un monde à la dérive.  On retrouve dans ces six titres tout ce qui fait l’authenticité de Keny Arkana depuis plus de dix ans : un regard aiguisé sur le monde, une envie d’unir, cet accent, des textes politiques, sociaux, une énergie rebelle… On pourrait prendre trois pages pour décrire sa musique à vrai dire.

« Sais-tu te faire tes idées propres ? Sans jamais t’enfermer dedans et tout en écoutant l’autre ? Voir ce qui nous unit, plutôt que ce qui nous divise A l’heure où on se demande qui est le plus humain entre l’animal et l’homme »
DE QUOI ES-TU SI SÛR / Keny Arkana

Si la fondatrice de « Rabia del Pueblo » nous a manqué, elle n’aurait pas pu choisir un meilleur moment pour revenir. Les six titres qu’elle nous offre répondent avec sensibilité aux événements de ces derniers mois sans pour autant prendre ouvertement parti. Keny Arkana n’est pas une militante mais une philosophe, une penseuse moderne en quête d’universalité et d’humanité.

« La Lumière de l’Ame c’est l’Amour, Qu’elle nous bénisse là où nos pieds se poseront Que la paix soit sur vous, sur nous Sur nos morts, sur nos vivants, de la paix pour le monde Dites aux grands de la terre, si petits soient-ils, Que toute vie est sacrée pour de bon Qu’aucun mur ne protège, on a le cœur pour refuge, Et les erreurs du passé pour leçon Arrivera ce qui arrivera, Mais c’est maintenant qu’on doit se poser les bonnes questions Améliorer le monde c’est arrêter de faire de son petit « moi-je » une obsession Faire la guerre est un échec, une insulte à la vie, qu’on ne se trompe pas d’oraison On doit se réinventer, on a déjà trop expérimenté le stress et l’oppression »
UNE SEULE HUMANITE / Keny Arkana

« Etat d’Urgence » nous montre aussi une nouvelle facette de sa musique. On découvre une Keny encore plus mure et sensible, qui a troqué son agressivité contre une énergie plus maternelle et fédératrice : « Non, ne t’inquiètes pas » chante-t-elle sur son quatrième titre pour dénoncer l’enfumage.

La rage mais aussi la paix, l’amour, l’unité face à un pouvoir écrasant… tels sont les thèmes qui habitent cet EP qui – comme toutes les productions de Keny Arkana– restera à jamais intemporel. Et si vous n’êtes pas adepte du travail de Keny, goûtez seulement à ces quelques lignes :

« Ecoute et regarde ce qu’il se passe ! Quinze piges de guerres perfides Ça dit défendre les droits de l’homme, les avions prêts et pleins de missiles Politique de la surenchère qui avec son verbe divise Mais qui divise propage les graines d’une future guerre civile Messieurs, je vous prie de remballer cet air cynique Condescendance est plein de flamme, veut imposer ses pleines limites Chacun défend sa propagande, plus rien n’est véridique L’inquisiteur a toujours brûlé ce qui lui semblait hérétique La même boucle se répète, chaque fois plus globale Ne cherchez pas de prétextes, notre système n’a aucune morale Basé sur le profit et la dette et une domination totale Jusqu’au plus profond de nos imaginaires Qui de nos rêves est l’architecte ? Seuls les murs s’élargissent, les peurs et les tas de chimères Non y’a plus de démocratie, les gouvernements se fascisèrent Où sont les armes de destruction massive, on n’oublie pas hier Medias, complices du mensonge à l’information arbitraire »
EFFORT DE PAIX / Keny Arkana 

L’EP est en téléchargement libre et s’accompagne d’une cagnotte à prix libre pour vous permettre de rémunérer le projet comme bon vous semble.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s