intrüzap // 20 – 27 mai 2016

Chaque semaine, Intrüzion sélectionne les infos que vous avez pu manquer et vous renvoie vers les meilleurs liens pour en savoir plus. Au menu aujourd’hui : l’abandon d’un ministre israélien face à l’extrémisme, Ken Loach et le patron des stups, soupçonné d’être le numéro 1 du trafic de drogue français (ah-ah-ah!).

 

À LA UNE. LE CHEF DES ARMEES ISRAELIEN ABANDONNE SON POSTE, UN GRAND TARE LE REMPLACE //

Quelque chose de très grand s’est produit cette semaine. Ce vendredi 20 mai, le Ministre de la Défense israélien, Moshe Ya’alon a pris la décision de quitter son poste. Au cours d’une conférence de presse donnée à la Kirya de Tel Aviv, l’ex-chef des armées n’a pas mâché ses mots à l’encontre du Premier Ministre et des membres de son parti : « Je ne suis pas prêt à sacrifier les besoins nationaux et la sécurité des citoyens israéliens au profit de considérations politiques ou d’intérêts personnels », a-t-il déclaré. En dénonçant « les effets de l’extrémisme, la violence et le racisme dans la société israélienne », Moshe Ya’alon incarne une rigueur morale en rupture avec la politique menée par le Talmud, qu’il juge désormais « extrémiste ».

En Israël on s’inquiète déjà d’un potentiel putsch militaire alors que l’extrémiste Avigdor Lieberman a été nommé à sa succession. Issu du parti le plus à droite de l’assemblée israélienne, le Raspoutine israélien est connu pour des injonctions bien sympathiques comme : « Les Arabes israéliens déloyaux envers l’état hébreu méritent d’être décapités à la hache ».

Au début du mois de mai, le général Yaïr Golan avait lui aussi pris des positions très opposées au gouvernement, n’hésitant pas à comparer Israël à l’Allemagne Nazie en pleine commémoration de la Shoah : « La Shoah doit inciter à une réflexion fondamentale sur la façon dont on traite ici et maintenant l’étranger, l’orphelin et la veuve. Il n’y a rien de plus simple que de haïr l’étranger, rien de plus simple que de susciter les peurs et d’intimider… »

Pendant ce temps, Manuel Valls en visite officielle en Israël condamne toujours le boycott d’Israël, le considérant comme « une détestation de l’Etat juif », et enterre le nouveau projet de dialogue israélo-palestinien pour lequel il avait fait le déplacement.

 

2. LE FESTIVAL DE CANNES RE-PALME KEN LOACH, ET C’EST TANT MIEUX //

Le tempérament gauchiste et l’oeuvre militante de Ken Loach ne lui auront pas empêché de décrocher une deuxième palme d’Or au bling-bling Festival de Cannes cette année. Son film « I, Daniel Blake », qui dénonce les paradoxes et illogismes d’un système libéral, a conquis le jury mais aussi la critique.

Jugé inapte à travailler mais pas assez souffrant pour percevoir une aide sociale, Daniel Blake – ancien menuisier de 59 ans – doit trouver un travail. Lors d’un entretien, il rencontre une mère célibataire avec qui il va vivre une relation humaine particulière. Bon on en sait pas plus, on a pas vu le film, mais il semble mettre le doigt sur l’importance des relations humaines dans une société qui ne considère plus les individus. Pour faire court quoi… Si vous voulez en savoir plus, Le Monde fait une très bonne critique.

Lors de sa récompense, le cinéaste a profité de son discours pour mettre en garde contre la montée des extrême-droites à travers le monde : « Nous approchons d’une période de désespoir et avec le désespoir c’est l’extrême droite qui en profite. Certains d’entre nous ,qui sommes âgés, nous rappelons ce que cette extrême droite a pu faire. Il faut, dans cette période de désespoir, rapporter l’espoir, dire qu’un autre monde est possible et même nécessaire ».

En tout cas, Ken Loach n’est pas un cinéaste engagé pour rien. Deux jours après avoir reçu sa palme, le cinéaste était à Paris pour défendre une autre cause au festival Ciné Palestine. Lors de l’ouverture, le parrain de cette deuxième édition a déclaré que « le fait que les voix palestiniennes soient tues n’est pas un hasard » et a appelé au boycott d’Israël. Il semblerait que nos Palmes aiment vallser.

 

3. « BLACK LIVES MATTER »… ET LES AUTRES ALORS ? //

Né aux Etats-Unis en 2013, le mouvement Black Lives Matter défend « la liberté et la justice pour toutes les vies noires » . Il a gagné en importance et en popularité ces derniers mois, en réponse aux décès de manifestants noirs mais aussi grâce à l’appui de célébrités comme Beyoncé ou Jada Pinkett Smith. Mais si les vies noires comptent, qu’en est-il des autres ?

La série Voices, commandée par NBC Asia/America à Jubilee Project, a demandé à des membres de la communauté asiatique américaine de s’exprimer au sujet du mouvement BLM. La plupart saluent l’initiative, la décrivant comme un « espoir » mais certains regrettent son aspect communautaire : « La justice ne doit pas être destinée à un seul groupe ». Si un mouvement comme BLM peut faire prendre conscience des dangers du racisme, il exclue du combat les autres victimes. Combattre la discrimination dirigée contre une seule communauté n’a pas de sens : c’est déjà du racisme.

 

4. NON, LE REVENU UNIVERSEL N’EST PAS UNE CONNERIE //

Vous vous souvenez, quand la Finlande annonçait son projet de revenu universel, tous ceux qui disaient qu’ils étaient en plein rêve. Et bien sachez que le pays nordique est sur le point de tester le concept. Autant vous dire que les Finlandais sont bien chauds !

De notre côté, la question commence à se poser. La Fondation Jean-Jaurès vient de rendre un rapport détaillé sur la potentialité de cette réforme. Selon les chercheurs, l’idée est tout à fait réalisable et serait une « révolution similaire à celle des allocations familiales ». Leur simulation basée sur un revenu médian de 750 euros (aminci avant 18 ans et plus important après 65) représenterait 565 milliards d’euros. Cette dépense pourrait être financée en regroupant tout le budget alloué aux aides et allocations familiales qui représente 650 milliards d’euros. Pour être bref, au lieu d’avoir une couverture médicale ou sociale qui ne vous sert peut-être à rien, vous aurez une allocation mensuelle qui devrait vous permettre de vivre mieux. Et il y en a encore qui sont pas contents !

Mais attention, sous des allures de douce générosité, le premier but du revenu universel est surtout de relancer l’économie et rien ne dit qu’il règlera tous nos problèmes. Dans un entretien donné à Challenges, Yannick L’Horty décrypte les tenants et aboutissants d’un tel projet en France. Pour aller plus loin : dans Libé, la tribune d’un maire auteur d’une thèse sur le sujet.

 

5. SCANDALE : L’ANCIEN PATRON DES STUPS SERAIT LE PLUS GROS DEALER DE FRANCE //

Alors préparez-vous. François Thierry, ancien patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants, est accusé d’avoir laissé entrer plusieurs tonnes de cannabis sur le territoire, avec l’aide d’un dealer connu dans toute l’Europe. Cette affaire révélée par Libération met en cause Sofiane H., un gars mi-dealer/mi-indic, dont l’ADN avait été retrouvé sur une facture, trouvée dans une camionnette contenant quelques 7 tonnes de cannabis en octobre dernier.

Depuis plusieurs années, Sofiane H. traitait avec François Thierry pour réaliser ce qu’on appelle des « livraisons surveillées », qui consistent à faire entrer de la drogue sous la tutelle d’un magistrat pour la suivre et démanteler les réseaux à l’arrivée. Seulement, aucune trace de cette livraison de 7 tonnes – retrouvée en bas de son penthouse du XVIè, que Sofiane paie en liquide – n’existe. En tout ce sont plusieurs vingtaines de tonnes de drogues qui auraient été insérées sur le marché français par Sofiane H., qui est devenu le plus grand trafiquant de drogues français en bénéficiant de la protection du patron des stups.

La question est maintenant de savoir si François Thierry agissait seul, comme un vrai p’tit voyou, ou si c’est toute la hiérarchie des stups qui est pourrie. Suite au prochain zap.

878583
– « Bon Soso, tu m’fais de bonnes lamelles pas trop fines ok ? »

+ + +

6. UN CASSSEUR BRISE LES STEREOTYPES EN EXPRIMANT SES CONVICTIONS //

7. « HAINE ANTI-FLIC » : MAIS AU FAIT, EST-CE UN DEVOIR QUE D’AIMER LA POLICE ? //

8. BYE BYE LE SOCIAL CLUB //

9. LA NAISSANCE DE TECHNOPOL, UN SOIR DE RAVE ANTI-REPRESSION //

10. WTF : DES MOUTONS DEFONCES FOUTENT LE BORDEL AU PAYS-DE-GALLES, ON LES ABAT //

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s